16 septembre 2018 Andre 0Comment

De nos jours, il est difficile de voyager en avion sans être malade à l’arrivée. Avec le peu d’aliments que les compagnies aériennes proposent à ses passagers dans l’avion, les passagers ont pris l’habitude d’apporter leurs propres collations pour éviter d’avoir fin durant le voyage. Néanmoins, il existe donc des aliments que l’on ne doit pas manger durant un vol.

Les protéines alimentaires riches en soufre

Consommer des aliments comme les poudres de protéines, les œufs et la viande avant un vol n’est pas une bonne idée, car il nourrit les microbes qui créent du sulfure d’hydrogène gazeux. Il faut entre trois et cinq heures temps avant que ce type d’aliment ne produise le gaz. Par conséquent si vous prenez un vol qui dure seulement une heure, il n’y aura aucun problème. Par contre, pour les vols long-courriers, il faudra ajuster votre alimentation.

Les noix

Les noix, y compris les amandes, les noix de cajou, les châtaignes, les graines de lin, les noisettes et les pistaches, sont riches en fibres fermentescibles et provoquent des gaz intestinaux. Ces fibres sont fermentées par nos microbes intestinaux résidentiels et bien que ces aliments soient sains pour la plupart des gens, ils peuvent causer des gaz gênants dans votre intestin. Le plus gros problème c’est que ces gaz se développent plus rapidement dans une cabine sous pression.

Les fruits secs

La plupart des fruits secs, surtout avalés en grande quantité, ajoutent du sorbitol et de la fibre dans l’intestin. Cela attire l’eau et crée un intestin plein de gaz intestinal. Les fruits secs ont également un taux élevé de sucre et de calorie.

Menthe et chewing-gum sans sucre

Ces casse-croûte sont riches en sucre, comme le mannitol, le sorbitol et le xylitol. Ces alcools peuvent accélérer les dysfonctionnements dans le tube digestif. Provoquant des ballonnements et de la diarrhée. Donc, personne ne souhaiterait avoir ces symptômes en avion.